Stories

Ouro Preto, una « Republica en Oro »

Du 14 au 18 Novembre

Nous devions  normalement arriver assez tôt à Belo Horizonte mais comme la veille l’équipe de foot locale (Cruzeiro) a gagné le championnat, la ville estIMG_2281sans dessus dessous. Nous arrivons donc avec 2h de retard à Belo Horizonte, et mettrons 1h à en sortir avec un bus qui nous amène à Ouro Preto. Arrivés à Ouro Preto, nous avons un petit coup de stress car le premier hôtel (conseillé par le Lonely) est complet (nous sommes en plein week-end férié) et ses chambres doubles sont à 100 Reais, soit environ 33€, c’est bien plus que ce que l’on a payé ailleurs et pourtant cela ne semble pas être un prix excessif pour le Brésil. Il va falloir que l’on fasse attention !

Nous continuons notre route vers le centre et rencontrons par hasard un étudiant qui nous explique qu’à Ouro Preto, il y a beaucoup de « Republicas » qui louent des  lits à tes touristes pour environ 15/20 reais par personne. Les Republicas sont des sortes de grandes colocations étudiantes qui existent depuis plusieurs décennies. Cela nous parait super intéressant car en plus du prix qui est plus que raisonnable, cela nous permettrait de partager un peu plus la vie des jeunes Brésiliens. Lui nous dit qu’il n’y a plus de place dans sa maison pour ce week-end car ils organisent une grande fête pour l’anniversaire de sa Republica, mais il nous indique un quartier où nous devrions trouver de la place. 

Nous nous y dirigeons et sonnons à une des premières Republica que nous croisons (la façade de celle-ci est particulièrement jolie IMG_2432et bien entretenue) : la Republica Sussego. Nous avons de la chance car c’est une Brésilienne (Leticia) qui a vécu en France qui nous ouvre la porte. Elle parle super bien français et nous explique le fonctionnement de leur Republica, car chacune a ses particularités . Elles vivent à 12 filles dans cette maison, nous propose de nous « louer » 2 lits pour 20 Reais chacun par nuit. Nous pouvons utiliser tous les espaces communs et même la machine à laver. C’est parfait pour nous ! Après une mini balade en ville et quelques courses, nous partons avec Leticia à une fête anniversaire d’une Republica voisine. Chaque Republica fête, chaque année, l’anniversaire de sa création et comme à Ouro Preto,  il y a plus de 300 Republicas, je vous laisse imaginer le nombre de fête qu’il y a par week-end ! Lors de cette soirée, nous apprenons que pour intégrer une Republica, il faut être accepté par les autres habitants, du coup pendant quelques mois, le nouvel intégrant est un « Bicho » et doit porter autour du cou une pancarte le précisant. Il doit faire signer sa pancarte au sexe opposé des autres Republicas. Il doit également  faire ce que leur demande les autres habitants de la maison, par exemple : servir les invités lors des fêtes, faire le ménage, … Bref c’est une sorte de gentil bizutage.IMG_2371

Nous avons donc passé 5 jours en leur compagnie, visité un peu Ouro Preto et ses environs, c’est une région où il y a des très belles maisons coloniales dans des rues vallonnées, où chaque colline à son église, ce sont de très jolis villages. Nous avons également passé une journée à Mariana, un autre village colonial connu pour sa place aux 2 églises côte à côte. Sur la route,  nous nous sommes arrêtés visiter une ancienne mine d’or, qui nous a plus impressionnés par son histoire que par sa visite : les esclaves qui y travaillaient mouraient au bout de 5 ans. 

Nous avons également profité de ces journées à Ouro Preto pour organiser la suite de notre voyage au Brésil, nous avons réservé des hôtels (première fois depuis le début de notre voyage !), car ici c’est préférable pour avoir une chambre correcte à un prix raisonnable.

Maintenant, il est vrai qu’après les villages coloniaux de Colombie, nous sommes moins sous le charme de ses villages. Si vous n’avez que 2 ou 3 semaines pour  visiter le Brésil, nous ne vous conseillerons pas de vous y arrêter mais plutôt d’aller à Paraty sur la côte (voir notre article) qui est également un village colonial moins joli mais qui a l’avantage d’être entouré de très belles plages.

Si vous allez quand même à Ouro Preto, réserver dès votre arrivée voter bus de retour pour Rio car il n’y en a que 3 par jour qui sont très vite pris d’assaut : nous avons dû rester une journée de plus car il n’y avait plus de place dans les bus !

Nous remercions énormément tous les habitants de la Republica SUSSEGO car c’est grâce à eux que nous avons passé un bon moment à Ouro Preto.

A lire aussi:

 

Curitiba : au Brésil avec « la Baronie »

Rio de Janeiro : La rivière de Janvier

Paraty, sous la pluie

Ilha Grande : Les vacances commencent !

Rio : Le carnaval se prépare

Une puissance de la nature: les chutes d’Iguazu

Dernier en Amérique Latine à Sao Paulo

Nos Bons Plans du Brésil

Map Location

Comments To This Entry.
  1. Anonyme janvier 9, 2014 Reply

    Bonjour les loulous!

    Une bonne année, des beaux paysages, et pas de caillou dans les chaussures!
    Ici, on attend tous avec impatience un message de bonne année, sur une plage et les pieds dans l’eau, ou avec un koala autour du cou ! Vous êtes où? Vous faites quoi? Novembre c’est loin!

    Des bises,
    Amélie (du boulot)


  2. Thierry décembre 24, 2013 Reply

    Merci pour vos reportages qui sont toujours aussi bien.

    Bon réveillon et joyeux Noël

    Th.


Leave a comment

Current day month ye@r *

Recevez de nos nouvelles directement par mail!

Incrivez votre email ci-dessous: