Stories

A la découverte de la Wildlife Australienne

Du 14 au 18 Janvier 2014

Aujourd’hui, c’est réveil tranquille car après s’être levés bien tôt pendant la croisière, nous avons envie de prendre notre temps. On décolle donc à 10h30 avec comme objectif rouler en direction du nord avec si possible un petit arrêt golf sur le chemin. C’est notre jour de chance car après avoir parcouru seulement 200 km, nous décidons de nous arrêter à sur l’aire de Ayr (pffff…) afin de déjeuner un bon petit plat (steak, oignon, patate..) et nous nous rendons compte assez rapidement qu’un golf se trouve juste à côté ! Quelle bonne nouvelle !! Nous nous dépêchons de manger et filons faire un 18 trous en compagnie des perroquets qui vivent sur le parcours. Nous passons une excellente après-midi mais nous ne pourrons pas finir le parcours car la nuit tombe vite. Direction la prochaine rest area afin d’y passer la nuit.

Ce matin, nous allons dans un sanctuaire d’animaux  Australien : au Billabong Sanctuary de Townsville. Nous sommes ravis car nous allons pouvoir approcher les kangourous et koalas de plus près !! Dès notre arrivée au sanctuaire, nous sommes dans le bain, les kangourous se baladent en liberté dans le parc, en compagnie de canards et d’oie noire et blanche. On peut les nourrir et les caresser sans aucun problème. Le premier kangourou que l’on rencontrera est un bébé qui, au début, nous a un peu surpris en nous attrapant la main pour manger les graines que l’on voulait lui donner ! Nous prenons beaucoup de plaisir à les observer et passer du temps à leur côté. Par moment, nous en aurons cinq, six autour de nous. C’est assez incroyable de pouvoir les approcher de si près. Nous n’aurons néanmoins pas la chance de voir un bébé kangourou dans la poche de sa mère, un petit était bien présent mais il ne voulait pas monter le bout de son nez.

Nous irons ensuite à la rencontre des koalas et encore une fois, on aura le droit de les caresser et même de les prendre dans nos bras pour la traditionnelle photo… IMG_7491C’est trop cute ! C’est ensuite au tour des serpents, bébés crocodiles et perroquets. Après cette séance photo, nous allons assister au « crocodile show » où un ranger les nourrit avec un poulet accroché au bout d’un bâton. C’est très impressionnant ! On vous laisse regarder les photos, c’est plus parlant que des mots..

En nous dirigeant vers la sortie après le show, nous voyons une « oie » sur le bas-côté avec seIMG_7360s petits. Nous continuons notre route sans nous arrêter mais en tournant la tête  pour regarder les oisons. Quelle erreur avons-nous fait !!! Nous nous faisons attaquer par ce méchant oiseau qui atterrira sur la tête de Laetitia et la piquera avec son bec, ses pattes et ses ailes. Alexis, lui, a eu le temps de filer… Finalement, il y aura plus de peur que de mal mais à l’avenir nous ne regarderons plus des oisons !!! Après cette frayeur, nous quittons le parc et nous reprenons la route vers notre prochain stop : Mission Beach. Nous ferons auparavant, un rapide stop à une BP Truck afin de prendre une petit douche et déjeuner.  Le soir, nous nous arrêterons de nouveau sur une rest area ce qui s’avère vraiment mieux que les parkings des bunnings. Nous sommes dans la nature et avons des toilettes à disposition ce qui est un luxe qui ne se refuse pas !!

cassowary

Après un bon petit déj composé de pancake et autre friandises, nous nous dirigeons vers Mission beach sous la pluie. Sur la route, nous rencontrons énormément de panneau « attention cassowary », très gros oiseau d’un mètre soixante-dix de haut, pesant jusqu’à 70 kg, au plumage ressemblant à une chevelure, noir, rêche, avec un casque vert-brun qui surplombe la tête, un cou et une face bleue, une nuque verte avec deux caroncules rouges pendant sous le cou. Ses pattes sont grosses et puissantes, terminées par trois doigts ; le doigt intérieur porte une griffe aussi dangereuse qu’un poignard. Heureusement pour nous, nous n’en croiserons pas sur la route. En arrivant à Mission Beach, nous remplissons notre glacière et allons à l’office du tourisme pour avoir accès à internet.

Et encore une fois, internet est lent, mais alors très lent…nous resterons 1h, paierons 10$ et n’auront pu envoyer que 2 mails !!! (dont un pour l’anniv de notre poto Guillaume !!) C’est à peine croyable mais depuis que nous sommes arrivés en Aussie, nous n’avons pas trouvé un seul internet qui fonctionnait normalement… soit ça ne capte pas, soit c’est très très lent !! Nous ne pensions vraiment pas rencontrer ce problème dans un pays si développé !!

Nous trouvons un camping avec vue sur mer pour 20$ la nuit et comme nous en avons un peu assez de bouger chaque IMG_7531nuit et de ne pas pouvoir prendre une douche tous les jours, nous décidons d’y rester. On en profite pour faire la lessive avant de se rendre sur la plage. Et là quelle surprise : la plage est fermée. On se demande pourquoi et tombons sur un panneau indiquant qu’un crocodile a été vu le matin même sur la plage. Nous se savions pas que cela était possible alors nous allons voir les « lifeguards » afin d’en savoir un peu plus. Nous apprendrons que certains crocodiles sont des crocodiles marins, qui tolèrent très bien l’eau salée et se trouvent aussi bien dans les eaux douces que sur les régions côtières.

Les sauveteurs nous rassurent en nous disant que les crocodiles peuvent être dangereux mais bien moins que certaines méduses (d‘une quinzaine de centimètre) qui peuvent être mortelles et peuvent tuer un homme en quelques minutes seulement ou d’autres (très petite, d’un centimètre environ) qui nous envoie à l’hôpital pour une nuit au minimum. Ces méduses ont la particularité d’être complément transparentes, il est donc impossible de les voir à l’œil nu. Super !!! On se demande comment on va pouvoir se baigner ici !

Bon dans tous les cas, comme il ne fait pas très beau, ça ne nous dérange pas vraiment, nous passerons donc quelques jours tranquilles au camping à bouquiner, regarder des films, jouer, observer les milliers de crabes qui peuplent cette plage et la remplissent de petites boules dès que la marée est basse… Le soir, on se fait des apéros romantique avec du vin et même du foie gras. On se sent plutôt bien ici et c’est cool de se poser un peu après cette traversée du pays. On pensait y rester une ou deux nuit mais finalement on prolongera notre séjour ici de quelques jours.

Nous essaierons, quand même, d’aller nous baigner dans un petit lac pas très loin de Mission Beach : « Aligator Nest ». Mais nous nous perdons complément et lorsque nous le trouvons nous ne sommes pas très rassurés et avons peur des crocodiles (surement à cause du nom du lac)… Du coup, on fait demi-tour sans même s’être baignés !

Pour notre dernier jour, le soleil pointe le bout de son nez. Nous prenons notre courage à deux main et allons nous baigner dans la stinger net (enclos composé d’un filet et d’une bouée en surface qui nous permet de se baigner en sécurité et qui retient les « grosses » méduses, les mortelles) après nous être bien assurés auprès du sauveteur que l’on ne risquait rien (le matin, il passe un filet dans toute la stinger net pour vérifier qu’il n’y a pas de mini méduses).

En fin de journée, on commence à préparer nos sacs. Comme le départ approche et nous voulons immortaliser notre séjour avec Victor, nous organisons une petite séance photo face à la mer.

A lire aussi:

Noël sur la Great Ocean Road !

Road Trip entre Melbourne et Sydney

New Year Eve in Sydney

La Gold Coast ou le paradis des surfeurs

Une leçon de Surf à Agnes Water

Les Whitsundays ou le rendez-vous manqué

Cairns and the great barrier reef 

Map Location

Leave a comment

Current day month ye@r *

Recevez de nos nouvelles directement par mail!

Incrivez votre email ci-dessous: