Stories

Bienvenue au pays des sourires : le Myanmar

Du 7 au 8 Avril 2014

Comme vous l’avez peut être remarqué, nous avons pas mal de retard sur notre blog. Le dernier article que nous avons publié relate nos derniers jours en Australie où nous étions en Janvier !!! Or, comme nous souhaitons vous donner des nouvelles un peu plus récentes, nous avons donc décidé de faire un bon dans le temps, en reprenant nos aventures au Myanmar soit à partir du 7 avril. Nous vous raconterons donc nos aventures du Sri Lanka, Maldives, Inde et Thaïlande un peu plus tard.

Pour nous rendre au Myanmar, nous avons choisi de passer par la frontière terrestre au niveau de Mae Sot en Thaïlande mais nous ne savions pas trop à quoi nous attendre car cette frontière a été ouverte aux touristes étrangers en Septembre 2013 seulement.

Nous prenons tout d’abord un bus de nuit entre Bangkok et Mae Sot, puis un tuk tuk moto pour nous rendre au poste frontière du côté thaïlandais. Nous nous retrouvons alors que tous les 2, sacs sur le dos, à traverser la frontière à pied. Nous commençons à faire la queue dans la grande file d’attente du côté thaïlandais, mais on se fait rapidement rediriger vers la file des étrangers, où il n’y a personne ! Nous traversons ensuite le pont frontière main dans la main et c’est à pied que nous rentrons au Myanmar. Nous sommes les seuls touristes, les locaux nous accueillent avec de grands sourires. Lors du passage de l’immigration à Myawaddy du côté du Myanmar, on nous apprend que l’on ne peut pas rejoindre Hpa An le jour même comme nous le souhaitions. En effet, chaque jour, la route n’est ouverte qu’à un seul sens de circulation et aujourd’hui (le 7 Avril 2014) c’est le sens Hpa An vers Myawaddy. Nous essayons quand même de trouver un moyen de nous y rendre immédiatement mais personne ne peut passer à par les motos (un Taxi- moto veut nous y emmener mais nous ne nous sentons pas de faire 4 ou 5 h de motos avec les sacs que l’on a).

Nous nous mettons donc à la recherche d’un hôtel et nous rendons tout de suite compte que le rapport qualité prix est loin d’être le même qu’en Inde ou en Thaïlande. Le premier que nous visiterons 12$ pour une chambre affreuse et salle de bain partagée, sans eau chaude ni wifi évidemment. Après une bonne demie heure de recherche, nous trouvons le « Myawaddy Hotel » à 18$ tout de même mais pour une chambre avec salle de bain, eau chaude, internet dans le lobby et même le petit déjeuner inclus.

Nous passons la suite de la journée à nous balader dans un marché très coloré où nous verrons pour la première fois des femmes au visage recouvert de Thanakha. Le Thanakha est le produit de beauté par excellence des birmanes et de quelques jeunes birmans. On croisera tous les jours de nombreuses femmes aux joues couvertes de cette crème jaune pale. Il s’agit d’une pâte obtenue à partir d’une écorce d’un arbre qui pousse au Myanmar. Les femmes achètent des petites buchettes sur les marchés, qu’elles frottent ensuite sur une pierre pour obtenir de la poudre puis une pâte qu’elles étaleront sur le visage et les bras. Certains traits décoratifs sont réalisés à l’aide de brosse à dents. Cette crème de thanakha naturellement parfumée, en plus de son rôle esthétique, protège du soleil et évite la transpiration.

Nous verrons également les hommes et femmes vêtus du traditionnel longhy, longue jupe qui s’attache en formant un seul pli sur le côté pour les femmes, et en « boule-nœud » sur le devant pour les hommes, cela ressemble beaucoup aux vêtements Indiens. On verra tout au long de notre voyage de nombreuses ressemblances avec l’Inde, puisque, de fait, ce sont deux pays limitrophes donc très proches culturellement. Le Birman s’aère régulièrement en dénouant son longyi pour le rajuster.

Dans le marché, et dans la ville, nous sommes de nouveau accueillis par de grands sourires qui nous font pressentir que nous allons passer un bon moment dans ce pays. Nous sommes heureux d’avoir quitté la Thaïlande !

Nous sommes également allés visiter notre première pagode… c’est le début d’une longue série mais nous apprécions dès le début l’ambiance très zen qui règne dans ce type d’endroit.  Pour votre information, au Myanmar, lorsque l’on parle d’un monument sacré, on l’appelle généralement une pagode. C’est un lieu de prières et d’offrandes. Elle peut contenir de nombreux bouddhas et posséder plusieurs chapelles abritant des nats (esprits) qui assurent la protection des lieux. La nuit dernière, passée dans le bus, nous ayant un peu fatigué, nous ne tardons pas trop et allons nous coucher relativement tôt.

Le lendemain à 8h nous sommes dans le van que nous avions réservé la veille, prêts à partir pour Hpa An. Nous apprendrons alors vite qu’au Myanmar, les horaires ne sont que très rarement respectées. Ce jour-là, entre l’attente de sur-remplir le van (nous étions au moins 12 au total, alors qu’il y avait des places pour 8) et le chargement des bagages sur le toit, c’est avec 1h30 de retard que nous initierons notre route vers Hpa An.

Nous comprenons vite pourquoi nous n’avons pas pu nous rendre à Hpa An la veille. La route de montagne que l’on emprunte est très étroite, sinueuse et les voitures, vans, bus, picks up et camionnettes sont à la queue leu leu…  Nous hallucinons sur tous ces véhicules surchargés de gens… Ils sont entassés sur les toits, dans les coffres, dans les picks up… on se sentait un peu à l’étroits dans notre van mais on relative vite et se sentons vraiment privilégiés. Nombre d’entre eux s’arrêtent sur les bas côtés, réduisant considérablement la chaussée, pour changer leurs roues maltraitées, pour rafraichir leurs freins mais surtout leurs moteurs qui ne sont pas de la première jeunesse, comme vous pouvez l’imaginer ! Nous découvrons également des stations-services à l’ancienne où le plein se fait à l’aide de seau et d’entonnoirs, les laves autos qui sont surtout là pour refroidir les moteurs surchauffés des voitures, des maisons dont les toits sont en feuilles séchées et ne rencontrons aucun autre touriste sur cette route !  Cette traversée restera un moment fort de notre voyage au Myanmar.

Après 7h de route, notre gentil chauffeur nous dépose à l’hôtel que nous avons choisi pour la nuit : le Soe Brother. De nouveau, on se rend compte que la qualité n’est pas au rendez-vous car pour 18$, on se retrouve dans une chambre avec des souris (des oiseaux selon le gérant) dans le plafond de la chambre… On demande à en changer mais là c’est notre clim qui fait sauter les plombs de tout l’hôtel… On retourne donc dans notre première chambre et essayons de ne plus penser aux souris. L’hôtel a quand même certains avantages : il organise des tours pour aller visiter les grottes « temples » des alentours à des prix très raisonnables puisqu’ils dépendent du nombre de participant (soit 30$ la location du tuk tuk pour la journée).

Nous venons de passer nos 2 premières journées au Myanmar et on se sent déjà très bien… nous sommes ravis d’être là.

A lire également:

Hpa An : un lieu sacré au milieu de la nature

Moulmein ou Mawlamyine

THE Water Festival

Mandalay et les anciennes capitales royales

Map Location

Comments To This Entry.
  1. Thierry juin 8, 2014 Reply

    Salut les touristes intercontinentaux

    Ça fait longtemps que vous n’avez pas eu un petit défi…. Comme vous nous avez trouvé un Mc do au Pérou, vous allez, facilement pouvoir nous trouvez un TATI quelque par dans le coin. En cas d’échec le gage consistera à vous teindre les cheveux en rouge (Quel que soit le pays ou vous êtes et photo à l’appui bien entendu).

    En tous les cas, j’espère que vôtre voyage se passe toujours aussi bien.

    Merci pour les photos.

    A bientôt


    • Alety juillet 3, 2014 Reply

      Salut Thierry,
      Trouver un TATI est bien plus compliqué que ce que tu ne crois.. on voit des BATA un peu partout dans le monde, mais TATI.. pas encore vu mais on chercher encore, rien n’est perdu.
      Nous sommes au Laos, avant dernier pays de ce beau voyage.. encore un mois de bonheur absolu!
      Et la mascotte, on ne l’a pas bouffé mais elle est souvent coincée au fond d’un sac…
      A bientot et merci pour tes commentaires!


Leave a comment

Current day month ye@r *

Recevez de nos nouvelles directement par mail!

Incrivez votre email ci-dessous: