Stories

A la rencontre des Maoris

13 et 14 Décembre 2014

Kia Ora

A notre réveil, nous découvrons en fait que notre camping sauvage est un lieu de détente pour adultes et enfants. Tout le monde s’y retrouve pour pique-niquer et se baigner dans le lac. A notre descente du Van, nous rencontrerons notre première Maori tatouée sur le visage, plus particulièrement au niveau de la lèvre. Même s’il y a beaucoup de monde autour de nous, et presque plus de vans (qui doivent être tous partis avant notre réveil), nous n’hésitons pas à sortir table, chaises et faire notre petit déj au cul du Van. Nous ferons même notre vaisselle dans les vestiaires.. bref, nous n’avons plus peur de rien.

IMG_4745A midi, nous sommes devant le village Maori Whakarewarewa de son nom simplifié, sinon c’est (prenez une inspiration avant de le lire) : le village de Tewhakarewarewatangaoteopetauaawahiao (signifiant « le soulèvement des guerriers de Wahiao »). Du coup, vous comprenez que le premier est vraiment un nom « simplifié ». Whaka, est une région géothermique de la ville de Rotorua, dans la zone volcanique de Taupo.

C’est un village thermal où quelques familles Maoris vivent encore. Dès l’entrée, notre guide nous parle des « Penny Boy » : des enfants qui ramassent les pièces perdues par les villageois voulant accéder au village. En effet, il y a quelques temps il n’y avait pas de pont, les villageois devaient donc traverser la rivière à pied et perdaient de temps en temps les pièces de monnaies qu’ils avaient dans les poches. Plus tard, le pont fut construit mais la tradition a perpétué, désormais villageois ou touristes jettent des pièces dans la rivière et les enfants vont les ramasser. Notre guide était lui-même un penny boy. Nous visitons ensuite le village qui est construit sur des sources chaudes, nous observons des geysers qui montent à une vingtaine de mètre, la boue bouillonnante, ses maisons à l’architecture particulière, ses statuettes qui nous tirent la langue… Notre guide, nous explique comment ils cuisinent le hangi. Dans la culture traditionnelle maorie, le hangi est une méthode de cuisson des aliments qui consiste à creuser une fosse dans le sol pour y aménager un four et à faire miIMG_4813joter la nourriture à l’aide de pierres chauffées et de vapeur. Des paniers de nourriture sont placés au-dessus des pierres, et sont couverts avec un couvercle de bois pendant plusieurs heures. Il nous parle également des bains qu’ils prennent à l’eau naturellement chaude chargée de minéraux. C’est leur baignoire à ciel ouvert avec de l’eau qui ne refroidit jamais. Vous l’aurez compris, leur village étant construit dans cette région géothermique, ils utilisent toutes les capacités de la zone car même l’hiver le sol est chaud. Pas besoin de chauffage !

Après cette visite, nous assistons à un spectacle de danse et chant traditionnels. Nous aurons la chance de voir un vrai haka, qui a été repris par les all black, l’équipe de rugby de Nouvelle Zélande, avant de commencer un match.

La journée étant déjà bien avancée, nous partons vers Rotorua pour déjeuner dans un parc avant de reprendre la route en direction de Taupo et le Tongario Alpine CrIMG_4881-1ossing. Sur le chemin, comme un peu partout en Nouvelle Zélande sur la route, des points d’intérêt sont indiqués. Nous nous arrêterons donc aux « Huka Falls » où nous aurons la chance de rencontrer un garde forestier qui nous indiquera un free camping à quelques centaines de mètres de là, en bord de rivière. Nous décidons donc d’y passer la nuit et en arrivant, nous nous rendons vite compte que nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée puisque le terrain est plein mais archi plein de vans. Après 2 tours du site, on décide de se poser sur les hauteurs où c’est un peu plus calme. Le soir nous dinons tranquillement au cul du van et à la belle étoile (on adore ça !) et on va se coucher (on ne vous explique quand même pas l’épreuve des toilettes qui ne sont qu’un trou où mouches et autres insectes ont pris domicile).

Le lendemain matin, nous attendons que le « camping » se vide et nous prenons notre première douche solaire. Nous nous retrouvons dehors en maillot de bain à se laver. Et c’est plutôt pas mal car l’eau n’est pas si froide que ça, nous avons eu assez d’eau pour se doucher tous les deux et on avait même de la pression ! Bon on avait quand même peur que quelqu’un débarque mais c’était marrant. Après une petite séance photo d’Hector et nous, on reprend la route vers Taupo.IMG_4911

Nous nous arrêterons au bord du lac de Taupo et allons directement à l’office du tourisme afin de réserver notre bus pour la marche du lendemain, qui viendra nous rechercher à la fin de la journée. Nous nous renseignons également sur les golfs aux alentours car la Nouvelle Zélande ayant plus de 400 golfs (il nous semble que c’est le pays qui a le plus de golfs par habitants), il était donc impensable de ne pas les tester (d’autant plus qu’ils sont plutôt bon marché). Nous nous rendons à celui le plus proche, qui n’est qu’à quelques kilomètres, déjeunons et partons pour un 18 trous (le premier de Laetitia !). Après un début un peu difficile, car il n’y avait pas de practice pour s’échauffer un peu, nous prenons le rythme et enchainons (enfin surtout Alexis) quelques beaux coups. Nous sommes ravis de notre après-midi, c’était le premier golf de notre voyage et nous espérons que nous aurons l’occasion d’en refaire très vite. Nous finissons juste avant que le soleil ne se couche et nous nous rendons dans le camping le plus proche du départ des bus car demain c’est débout très tôt pour commencer la marche au petit matin.

 A lire également:

 

 

Notre arrivée chez les Kiwis!

Road Trip dans la péninsule de Coromandel

Tongario Alpine Crossing

Golf à Raglan

Traversée de l’ile du Sud et les glaciers

Route vers Wanaka, Queenstown et Milford Sound.

Snif, demain nous quittons le pays des Kiwis…

Bons Plans de la Nouvelle Zélande

Map Location

Leave a comment

Current day month ye@r *

Recevez de nos nouvelles directement par mail!

Incrivez votre email ci-dessous: